Comment bien assurer les matériels roulants de son entreprise ?

Accueil l'assurance Comment bien assurer les matériels roulants de son entreprise ?

Prendre une assurance complète pour son entreprise, c’est assurer le bâtiment ainsi tous les matériels qui contribuent à son bon fonctionnement. Parmi les nombreux équipements utilisés dans les entreprises se trouvent les matériels roulants. Il est cependant idéal de procéder à une assurance pour ces types de machines.

Les matériels roulants : le choix de l’assurance

En tant que chef d’entreprise, vous devez nécessairement prendre une assurance pour vos matériels roulants. Quels que soient leurs catégories d’appartenances et l’usage que vous en faites, ils vous sont d’une très grande utilité dans vos activités quotidiennes. En fonction de votre domaine d’activité, vous pouvez disposer d’un ou de plusieurs véhicules. À titre d’exemple, si vous devez vous rendre à une réunion d’affaires, vous utiliserez le véhicule de l’entreprise.

Vous pouvez également l’utiliser pour envoyer un collaborateur vous faire des courses. En fin de journée, vous avez la possibilité de garer vos matériels roulants au sein de l’entreprise. Vous pouvez également repartir chez vous à bord d’un d’entre eux. En souscrivant à une assurance multirisque professionnelle, tous les matériels roulants se trouvant dans l’entreprise sont couverts.

En effet, avec cette assurance, il n’y a pas que le bâtiment qui est pris en compte. Il y a également tous les biens déclarés qui appartiennent à l’entreprise. Si donc vos matériels roulants ne figurent pas parmi ces biens, vous pouvez alors leur prendre une assurance à part entière.

Les matériels roulants : les garanties de base

Pour souscrire à une assurance pour vos matériels roulants, vous devez obligatoirement prendre la garantie responsabilité civile (RC). Cette garantie vous permet d’indemniser les dommages causés par votre véhicule à autrui dans l’exercice de votre activité. Qu’ils soient corporels, matériels ou immatériels, la responsabilité de l’entreprise en engagée.

Cette garantie se décompose en deux volets : la responsabilité civile circulation et la responsabilité civile exploitation. Étant donné que vos matériels roulants sont destinés à circuler sur la route, ils doivent obligatoirement être assurés en RC circulation. C’est d’ailleurs à ce juste titre que les personnes victimes d’un accident de circulation pourront être dédommagées excepté quelques situations. Ces exclusions sont généralement définies dans les conditions générales de l’assurance.

La RC exploitation quant à elle, couvre les dommages causés par le véhicule à autrui en tant qu’outil de travail. Par exemple, lorsque vous manœuvrez un tracteur qui blesse un ouvrier sur un chantier, ce dernier pourra être indemnisé au nom de votre RC exploitation. En dehors de la responsabilité civile, vous pouvez également souscrire à la garantie dommages pour couvrir votre propre engin en cas de sinistre.

Les matériels roulants : les autres garanties

Outre les garanties de base, vous pouvez également souscrire à d’autres garanties pour protéger vos matériels roulants, ainsi que les accessoires qui peuvent être endommagés. Vous pouvez ainsi donc souscrire à l’une ou plusieurs des garanties suivantes :

  • Garantie incendie
  • Garantie vol
  • Garantie bris de glace
  • Garantie des équipements
  • Garantie protection du conducteur, etc.

Il existe également la garantie bris de machines qui couvrent les actes de vol et de vandalisme, les dommages électriques et les coups de foudre, les dégâts des eaux et les évènements naturels comme les catastrophes, les ouragans, etc.

Une assurance indispensable si vous avez un parc automobile

Si votre entreprise possède une seule voiture utilisée par l’un de vos dirigeants, la recherche sera simple. Vous avez un seul profil et vous prenez en compte les déplacements. Par contre, il faut toujours réfléchir en amont pour savoir s’il est vraiment judicieux de proposer des véhicules aux employés. En effet, si ces derniers ne se déplacent pas pour leur profession, cette dépense est sans doute inutile.

  • Par contre, certaines entreprises possèdent de nombreuses voitures, car les commerciaux ont tendance à réaliser de nombreux kilomètres.
  • Il faut prendre en compte la situation, car la voiture est-elle confiée même pour la vie privée au salarié ?
  • Doit-il l’utiliser uniquement pour les déplacements professionnels ? La réponse est primordiale, elle permet d’adapter le niveau de protection.

Certains salariés ont tendance à se rendre au travail avec leur propre voiture et dès qu’ils commencent leur activité, ils utilisent le véhicule de la société. Cela est le cas pour les commerciaux, les livreurs… Les assurances doivent donc prendre en compte plusieurs critères comme le nombre de kilomètres, cela permet de déterminer un contrat au tiers ou tous risques. Faites quelques simulations pour obtenir le meilleur rapport qualité/prix.

D’autres articles aux tops !